Arnaque immobilière : Le président du groupe Bab Darna derrière les barreaux

Le patron du groupe Bab Darna a été arrêté jeudi soir à l’aéroport Mohammed V  alors qu’il s’apprêtait à quitter le territoire Marocain. Mohamed El Ouardi a été encerclé par plusieurs acquéreurs qui se sont fait arnaqués par le promoteur immobilier. Plus de 200 personnes sont victimes du groupe Bab Darna, dont de hauts cadres et investisseurs résidents au Maroc et à l’étranger. Le président de Bab Darna a été emmené au commissariat central de Casablanca où il a passé une garde à vue de 48h avant d’être transféré à la prison Oukacha. Mohammed El Ouardi a été présenté ce samedi devant le procureur du Roi près du tribunal de première instance de Aïn Sebaâ qui a ordonné la mise en détention préventive de l’accusé.

Les plaintes des victimes du groupe Bab Darna ont été transférées au juge d’instruction, Mohamed Anis qui a pris la décision de poursuivre El Ouardi en état d’arrestation. Le promoteur immobilier est accusé d’escroquerie et crimes financiers ainsi que d’abus de confiance. Ces chefs d’accusation sont passibles de peines de prison, selon le code pénal marocain.

Il faut noter que près de 800 plaintes ont été adressées au procureur du Roi contre le groupe Bab Darna qui dispose de plusieurs projets immobiliers à Casablanca, Tamaris, Deroua, Dar Bouazza, Mohammedia, Agadir, Marrakech et Ouarzazate. 

Hajar Khalil