Réinitialiser

Proprietes à vendre à Oualidia

Trier par:
44 results

Quartiers près de Oualidia

Propriétés à vendre à Oualidia

La ville côtière d’El Oualidia décroche une place privilégiée dans le projet marocain de l’énergie éolienne avec deux nouveaux parcs éoliens de 18 MW chacun.

Oualidia

Les énergies renouvelables ont la côte au Maroc. De plus en plus de projets s’inscrivant dans la même lignée que la station solaire d’Ouarzazate «Nour» ont été approuvés. Nombreux chantiers ont débuté leurs travaux afin de pourvoir le royaume de tous les atouts nécessaires pour atteindre le seuil fixé pour le Plan énergétique national de 2020. A savoir, produire 42% de la consommation du royaume à base d'énergie renouvelable.


Propriétés à vendre à Oualidia
Propriétés à vendre à Oualidia

Propriétés à vendre à Oualidia

Parmi ces projets en herbe, l’on compte un, axé sur l’énergie éolienne, qui attire une foulée d’investisseurs par ses multiples avantages dont la facilité de l’exploitation. Ce dernier englobe deux nouveaux parcs éoliens aux alentours d’El Oualidia. Des structures d’une capacité de 18 MW et qui nécessitent un investissement majeur de 400 millions de DH chacun. Le leader français Innovent, présent sur le sol marocain depuis déjà 3 ans a préalablement établi les accords fonciers et réalisé une enquête publique. Il a aussi obtenu et l’accès au réseau, et le permis du ministère de l’Energie et la Région d’El Oualidia. Etant actuellement à leurs phases ultimes de développement, les deux parcs éoliens ont bénéficié du financement de la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD).

Le Maroc, à l’instar d’autres pays africains tels que Kenya, Namibie et Sénégal entre autres, est doté d’un richissime potentiel de vent qui sera exploité à bon escient grâce aux nouveaux parcs éoliens d’El Oualidia. Projets qui s’ajoutent à la panoplie de fermes d’énergies renouvelables parsemées tout au long du royaume, dont certaines atteignent la fulgurante capacité de 100 MW. Ainsi, El Oualidia se joint aux villes de Tanger, Boujdour et Midelt qui comprennent des parcs éoliens hautement performants. Grâce à ces projets, Le Maroc sera dans la capacité d’accomplir les quotas envisagés lors de l’établissement du projet marocain de l’énergie éolienne. Outre la mise en place de structures dont la production annuelle avoisinerait les 6600 GwH, le projet estime diminuer l’émission du CO2 par 5,6 millions de tonnes par an.

 Un plan ambitieux qui permettra au royaume chérifien de concilier la préservation de l’environnement et la lutte contre le changement climatique avec la croissance économique et sociale du pays. Il est à signaler que le Maroc a accueilli en 2016 la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 22), organisée à la ville ocre.


Mon Compte
Fermer
Propriétés sauvegardées