Réinitialiser

Propriétés a louer a Chichaoua

Ville des montagnes, la province de Chichaoua est une province de la région Marrakech-Safi. Elle est délimitée par la province d’Essaouira à l’Ouest, la province d’Al Haouz et la préfecture de Marrakech Ménara à l’Est, la province de Youssoufia au nord et la province de Taroudante au sud.

Chichaoua : Traitement et valorisation des boues résiduaires

Un projet de production d’un biofertilisant stable, hygiénique dans le réseau d’assainissement et de création de la Station d'Épuration (S.T.E.P) a été lancé dans la province de Chichaoua par le ministère délégué chargé de l’environnement, en partenariat avec l’Université Cadi Ayyad.

Bien que la région de Chichaoua dispose d’emblée de 80 stations, le Programme National d’Assainissement Liquide et d’Epuration des Eaux Usées (PNA) a décidé d'octroyer davantage de stations sur une période qui s’étend de 2006 à 2020. À savoir 260 stations d’épuration qui nécessitent un montant global de 50 milliards de dirhams.

Nul n’ignore le rôle primordial de la production de boue issue de ces stations dans le traitement des eaux usées. L’office National de l’Eau Potable (ONEP) espère d’ici 2025 l’accumulation de 300.000 ha/an de boue.

Etant donné que les boues ont une grande faculté fertilisante, elles sont, ainsi, très riches en matière organique, en azote, en phosphore et également en oligo-éléments. C’est dans cette perspective que le Laboratoire d’Ecologie et d’Environnement (L2E) et la Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech ont conçu un projet qui tend à faire des recherches en matière de traitement et de valorisation des boues résiduaires des stations de traitement et d’épuration (STEP) par la filière de compostage.


Propriétés a louer a Chichaoua
Propriétés a louer a Chichaoua

Propriétés a louer a Chichaoua

Les boues sont définies par un taux d’humidité élevé qui a un effet aigu sur le fonctionnement de la décharge et sur la production en masse de lixiviats. C’est pourquoi le royaume du Maroc défend son utilisation. C’est dans cette perspective que la station de traitement et d’épuration de la province de Chichaoua tend à développer une filière de co-compostage de ces boues et des déchets verts. Et ce, pour produire un compost stable hygiénique et à grande valeur agricole, ce qui est un avantage utile en ce qui concerne les activités agronomiques.