Maisons à vendre à Maroc

Trier par:
2 381 résultats
BMCE Capital

Paiement mensuel: MAD

Maison A Vendre

Le maroc se développe -ce n’est plus une chose à démontrer- grâce à son attractivité qui va en s’améliorant et qui pousse de plus en plus de marocains et d’étrangers à y investir. Les promesses du secteur industriel sont l’exemple le plus adéquat.

Durant le premier semestre de 2017, environ 17 milliards de dirhams ont été engagés sur les 20 milliards du fonds de développement industriel, dont 2 milliards déjà débloqués. Une avancée considérable puisque l’année précédente, on parlait de 1,5 milliard débloqué et de 500 millions de dirhams en 2015.

Ces fonds ont réussi à créer 120.000 emplois sur les 427.000 engagés pour atteindre les 500.000 d’ici 2020. C’est dans cette perspective que l’Etat marocain incite les opérateurs économiques à investir dans l'industrie.

Ainsi, on peut dire que le Maroc a emprunté la bonne voie malgré les nombreux obstacles qui se présentent dans les pays en voie de développement. A noter que depuis maintenant une décennie, le Maroc, toujours en quête de plus d’investissements directs étrangers (IDE), déploie de grands efforts pour améliorer le cadre législatif et institutionnel national dans le cadre d’un meilleur climat des affaires.

D’ailleurs, il est question d’une nouvelle charte d’investissement. Elle s’articulera autour de 6 axes fondamentaux: les garanties octroyées aux investisseurs, les mesures qualitatives pour bien exploiter les opportunités de l’émergence industrielle, l’appui direct à l’investissement, les incitations fiscales et douanières, les mesures octroyées aux entreprises émergentes ainsi que le dispositif de promotion de l’emploi et de la formation professionnelle. Il est tout aussi important de souligner qu’elle comprendra des stratégies sectorielles et régionales mettant en relief les régions les moins favorisées.

Les objectifs derrière cette lancée est le lancement des initiatives d’emploi, l’amélioration de la qualité des services publics et privés destinés aux citoyens et l’ouverture sur les nouvelles technologies.


Maison A Vendre
Maison À Vendre

Maison À Vendre

De nouvelles structures voient le jour pour accompagner le développement au Maroc. Citons pour exemples, l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) et l’agence du développement numérique. Ces deux agences permettront de structurer l’action du ministère de tutelle dans les dossiers du numérique et de la promotion des investissements.

Pour rappel, la première cache une fusion de l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI), le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export) et l’Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC). Elle devra chercher les investisseurs potentiels pour les informer et les accompagner dans la gestion de leurs projets.

L’Agence de développement de l’économie numérique, elle, accompagnera les entreprises du numérique tout en faisant le suivi des services offerts au citoyen.